Appel à projets de l'ADEME pour les "Nouvelles technologies émergentes" 2019

-A A +A

L'ADEME a lancé, fin 2018, l'édition 2019 de son appel à projets (AAP) à destination des "Nouvelles technologies émergentes" (NTE).

Certaines technologies innovantes de production de chaleur à partir de sources renouvelables ou de récupération, destinées à l’habitat collectif, aux collectivités et aux entreprises, et issues des étapes préalables de R&D, sont non éligibles au Fonds Chaleur par manque, notamment, de retours d’expériences suffisants sur leurs performances réelles in-situ.

A travers cet AAP NTE, l'ADEME sélectionne et accompagne financièrement des opérations "pilotes", monitorées de manière détaillée, dans la perspective de bénéficier d’analyses fines et consolidées, afin de progresser sur la connaissance des risques techniques et financiers de ces technologies en devenir.

L’objectif de l'appel à projets "Nouvelles Technologies Emergentes" (AAP NTE) est d’accompagner des technologies de production de chaleur à base d'énergies renouvelables ou de récupération ayant un niveau de quasi-maturité et dont les équipements principaux de production énergétique ont été soumis à une évaluation technique (TRL 8 ou équivalent, présérie avant mise sur le marché). Les systèmes présentés ont à leurs actifs quelques opérations de démonstrations in-situ, issu de la phase prototypage.

Sont éligibles les technologies de géothermie suivantes :

  • Stockage géothermique sur champs de sondes ou sur aquifère ;
  • Installations de fondations thermoactives enterrées comme vecteur de prélèvement de l’énergie du sous-sol, ou "géo-structures" (pieux, parois, parking souterrain d’un immeuble, tunnels de métro,…).

Sont éligibles à cet appel à projets l’ensemble des maîtres d’ouvrages publics et privés, hormis les particuliers (projet domestique).

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 27 mars 2019, 16h00.

En savoir plus : ADEME

 

Attention, lancé en 2012, l’APP "Nouvelles Technologies Emergentes" a depuis capitalisé un nombre certain de retours d’expériences (REX) sur les technologies appréhendées initialement comme innovantes. Ces REX ont permis d’inscrire dans la méthode de calcul 2018 du "Fonds Chaleur Renouvelable", les technologies désormais matures suivantes :

  • les solutions de rafraîchissement direct par "géo-cooling" ;
  • les systèmes SWAC (Sea Water Air Conditionning) à usage direct et PAC en montage thermofrigopompe alimentée par chaleur géothermique ;
  • les solutions de valorisation de chaleur fatale par système à ab(ad)sorption et PAC en montage thermofrigopompe pour une production de froid (eau glacée ou autres fluides frigoporteurs), alimentant un réseau de froid (interne technique ou de distribution externe) ;
  • les systèmes de production en mode thermofrigopompe sur une source EnR&R géothermique ou chaleur fatale pour la production simultanée de chaud et de froid, alimentant un réseau de distribution de chaleur et de froid dits "4 tubes".

Par conséquent, ces technologies ont été retirées du cahier des charges de l'édition 2019 de cet AAP.

Enfin, pour les installations de PAC décentralisées sur boucle d’eau tempérée, une étude des REX disponibles a été menée en 2018 et devrait permettre d’intégrer ces technologies au dispositif Fonds chaleur classique en 2019.