Edition 2018 de l'enquête annuelle du SNCU : les chiffres clés 2017

-A A +A

L’enquête sur les réseaux de chaleur et de froid est réalisée chaque année par le Syndicat National du Chauffage Urbain et de la Climatisation Urbaine (SNCU), avec le concours de l’association AMORCE, sous la tutelle du Service de la donnée et des études statistiques (SDeS) du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Constat est fait, dans les "Chiffres clés 2017 des réseaux de chaleur et de froid", que la grande majorité du développement s’est effectuée en 2017 par le verdissement des réseaux existants (0,47 Mtep, soit 94%). En revanche, la part de développement de nouveaux réseaux est restée très faible (0,03 ktep, soit 6%).

Pour tenir les objectifs, malgré cette tendance positive, la profession dans un communiqué de presse :

  • alerte les pouvoirs publics sur le ralentissement des projets : les efforts doivent s’intensifier sur la création de nouvelles opérations afin de permettre d’accélérer le rythme de livraison,
  • préconise un renforcement des dispositifs de soutien, notamment celui du Fonds chaleur, avec une augmentation à 300 millions d’euros prévue par le ministre de la Transition écologique et qui doit être complétée par un doublement, comme annoncé par le président de la République pendant la campagne présidentielle.

Lire l'intégralité de l'étude sur les chiffres de l'année 2016 sur le site web de l'observatoire des réseaux de chaleur.

Source : site web de la Fedene