Evaluer la chaleur fatale : un guide opérationel pour les collectivités

-A A +A

La FNCCR, en partenariat avec l'ADEME, vient de publier un guide d'accompagnement opérationnel à destination de collectivités pour évaluer le potentiel de récupération de chaleur sur son territoire.

En effet, chaque année, près de 120 TWh de chaleur sont perdus, soit l’équivalent de la consommation cumulée de la ville de Paris et des métropoles de Lyon et de Lille.

Pourtant, la récupération de cette chaleur, générée lors du fonctionnement d’un procédé (combustion des déchets, process industriel, transport d’eau à traiter dans les réseaux d’assainissement …) est aisée à mettre en place et présente de nombreux avantages : coût faible, logique d’économie circulaire, renforcement de la résilience du territoire, lien entre la collectivité et les industriels, etc.

Donner les outils aux collectivités pour mobiliser ces énergies locales

Face à ce constat, il était urgent d’apporter un outil aux collectivités pour leur apporter une connaissance et analyse du potentiel local de leur territoire.

Ce guide d’accompagnement opérationnel que la FNCCR édite avec l’ADEME, se présente sous la forme d’un cahier des charges-type, directement utilisable par les collectivités pour aider à la valorisation de ces énergies.

Grâce aux contributions de ses divers adhérents, de l’intercommunalité à la région, en passant par les territoires métropolitains et les départements pour les syndicats d’énergie, ce guide s’applique à tous types de territoires espaces.

Ce cahier des charges contient un inventaire exhaustif des sources de sources chaleur fatale (UIOM, datacenters, réseaux d’assainissement, stations d’épuration, chaleur des industries, blanchisseries, ... ). On y retrouve notamment des éléments de valorisation énergétique des eaux usées (pompe à chaleur géothermique sur eaux usées).

Il propose également des outils pour analyser leurs potentiels sous des aspects techniques et économiques, selon les spécificités de chaque filière, en priorisant d’abord les valorisations sur site puis les diffusions sur le territoire via les réseaux de chaleur, intégrant également des logiques de production de froid et du stockage possible.

Ce nouvel outil complète utilement la dynamique des schémas des énergies des métropoles et fait le lien avec les documents d’aménagement des collectivités (notamment les PCAET et les SRADDET).

Etude éligible aux aides à la décision de l'ADEME

L’ADEME contribue, avec ses partenaires institutionnels et techniques, à promouvoir la diffusion des bonnes pratiques sur les thématiques énergie et environnement.

Pour cela, elle a mis en place un dispositif de soutien aux études d'aide à la décision (pré-diagnostics, diagnostics, étude de projets) ouvert aux entreprises, aux collectivités et plus généralement à tous les bénéficiaires intervenant tant dans le champ concurrentiel que non concurrentiel, à l’exclusion des particuliers. dans ce cadre, elle soutient financièrement les études avec un objectif de qualité et d’efficacité pour le bénéficiaire.

Ce type d'étude de potentiel de récupération de chaleur d'un territoire est éligible aux aides à la décision de l'ADEME.

Ce document, publié dans le cadre de ce dispositif, se présente donc comme un guide d'aide à la rédaction d'un cahier des charges pour réaliser une étude territoriale de connaissance des potentiels de récupération de chaleur sur un territoire. Il a pour objectif de décrire le déroulement et le contenu type d’une étude de connaissance des potentiels de la chaleur fatale disponible sur son territoire, permettant ensuite des études plus approfondies et plus ciblées pour mettre en place des  projets de  récupération de chaleur fatale pour une valorisation interne et/ou externe.

Noter que le guide s'applique également à la production de froid.

Le guide est également téléchargeable sur Diagademe, le site web de l'ADEME dédié à ses aides à la décision.

Source : FNCCR, ADEME

Mots-clés