Géothermie profonde : professionnels et collectivités territoriales adressent une lettre ouverte aux responsables du Programme Pluriannuelle de l’Énergie

-A A +A

Communiqué de presse PPE  © Les Echos Dans une lettre ouverte publiée dans Les Echos ce 25 mars 2019, les professionnels de la géothermie profonde et les collectivités territoriales de la vallée du Rhône, de l’Alsace, de l’Auvergne et des Pyrénées, appellent "au maintien d’un cadre public favorable au développement de cette solution énergétique durable pour l’avenir des territoires, dont certains n’ont que cette énergie du sous-sol pour réussir leur transition énergétique".

Cette lettre ouverte fait suite à l’annonce du gouvernement, le 25 janvier 2019, de supprimer les aides "pour la rémunération de l’électricité issue de la géothermie profonde aux opérateurs" dans son projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

Cette annonce avait déjà fait réagir des élus alsaciens à travers un courrier adressé au gouvernement courant février 2019.

Pour les signataires de cette lettre, "la géothermie profonde présente un atout stratégique pour la transition énergétique et, plus largement, pour l’industrie française […]".   

C’est pourquoi, ils invitent les autorités en charge du projet à soutenir la géothermie profonde dans la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE), notamment par le maintien d'un complément de rémunération de l’électricité produite dégressif.

Ci-après les signataires :

  • AFPG (Le président, Jean-Jacques GRAFF)
  • AMORCE (Le président, Gilles VINCENT)
  • FEDENE (Le président, Pascal ROGER)
  • SER (Le président, Jean-Louis BAL)
  • Région Nouvelle-Aquitaine (Le président, Alain ROUSSET)
  • Région Grand-Est (Le président, Jean ROTTNER)

En savoir plus : AFPG