Lancement du Plan Climat

-A A +A

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, a lancé le Plan climat, jeudi 6 juillet 2017, lors d'une conférence de presse au Ministère.

Préparé à la demande du Président de la République et du Premier ministre, le plan climat vise à mobiliser l’ensemble du Gouvernement sur les mois et années à venir pour faire de l’Accord de Paris une réalité pour les Français, pour l’Europe et pour l’action diplomatique de la France.

Avec la volonté de contenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C, l’Accord de Paris fixe un cap ambitieux pour lequel la France a le devoir de montrer la voie de la mise en œuvre.

Avec ce Plan Climat, la France accélère l’application opérationnelle de l’Accord de Paris et dépassera ses objectifs initiaux à travers six axes :

  • rendre irréversible l’Accord de Paris : faire progresser le droit de l'environnement, mobiliser la société,
  • améliorer le quotidien des français : éradiquer la précarité énergétique, travailler au coeur des territoires, donner aux petites et moyennes entreprises les moyens d'agir contre le réchauffement climatique,
  • en finir avec les énergies fossiles et s’engager dans la neutralité carbone à l’horizon 2050  :
  • produire une électricité sans carbone
  • renforcer le prix du carbone pour donner un juste coût à la pollution : introduire une fiscalité incitative sur les HFC,
  • se donner une nouvelle stratégie visant la neutralité carbone à l'horizon 2050 (contre une division par 4 de nos émissions de gaz à effet de serre initialement fixé) : réviser les documents stratégiques en matière de climat et d’énergie (nouvelle stratégie nationale bas-carbone en 2018, nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie)
  • la France n°1 de l’économie verte avec l’Accord de Paris :
  • dessiner des solutions d’avenir avec la recherche,
  • faire de Paris la capitale de la finance verte,
  • accélerer le déploiement des énergies renouvelables : mesures prises dans le projet de loi relatif à la transformation des relations entre l'administration et le public, pour simplifier encore le développement de la géothermie ...; appels d’offres pour développer les énergies renouvelables en Outre mer présentés lors des prochaines Assises de l’outre-mer en septembre; programmation des appels d’offres sur la durée du quinquennat présentée d’ici un an, dans le cadre de la révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie ; étude de l’augmentation des moyens du Fonds chaleur dans le cadre du plan d’investissement ;
  • mobiliser le potentiel des écosystèmes et de l’agriculture,
  • renforcer la mobilisation internationale sur la diplomatie climatique : renforcer l'ambition climatique de l'Europe, accompagner les pays en développement dans la lutte contre le dérèglement climatique, soutenir l'Initiative africaine pour les énergies renouvelables, Fonds pour l’environnement mondial et Fonds vert pour le climat.

En savoir plus : lire la présentation du Plan Climat

Source : MTES