Rapport RAGE sur les échangeurs enterrés

-A A +A

Dans le cadre du programme "Régles de l'Art Grenelle environnement (RAGE) 2012", un rapport sur les pompes à chaleur (PAC) géothermiques vient de sortir.

Le programme RAGE vise à revoir l’ensemble des règles de construction afin de réaliser des économies d’énergie dans le bâtiment et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. L'objectif d'un rapport RAGE est de présenter les résultats, soit d’une étude conduite dans le cadre du programme, soit d’essais réalisés pour mener à bien la rédaction de Recommandations Professionnelles ou de Guides.

Ce rapport RAGE sur les PAC géothermiques analyse différentes types de capteurs enterrés.

En effet, pour une installation de chauffage équipée d’une pompe à chaleur géothermique, le dimensionnement de l’échangeur géothermique est un point à la fois délicat et primordial pour la pérennité des performances de l’installation.

Le capteur vertical ou sonde géothermique verticale est une solution intéressante par son gain de place sur le terrain. Cependant, des contre-références peuvent apparaître dans le cas d’un mauvais dimensionnement.

Ce document présente donc une étude sur les limites de dimensionnement des sondes géothermiques verticales avec notamment une analyse des méthodes existantes.

Deux études complémentaires portent sur d’autres techniques de capteurs géothermiques :

  • l’état de l’offre des corbeilles géothermiques ainsi que les analyses technique et dimensionnelle,
  • le pré-dimensionnement des capteurs horizontaux double couche.

Ce travail a été réalisé par le COSTIC (Comité Scientifique et Technique des Industries Climatiques).

A noter que l'outil excel de dimensionnement de sonde/champs de sonde du BRGM (voir p. 8) est disponible sur notre site ici.

SOURCE : site web RAGE 2012.