Nouvelle cartographie réglementaire de la GMI pour le territoire de la région Centre val de Loire

Dans l’objectif d’avoir une cartographie plus précise à l’échelle régionale, les services de l’État, ses opérateurs (ADEME Centre-Val de Loire, BRGM) et la Région Centre-Val de Loire ont souhaité engager une révision, conformément à l’arrêté du 25 juin 2015 relatif à la carte des zones en matière de géothermie de minime importance (GMI), qui prévoit la possibilité de réviser la carte nationale à l’échelon régional afin d’apporter plus de précisions en fonction des phénomènes redoutés de la carte.

Les travaux de révision de cette cartographie réglementaire de la GMI sur le territoire de la région Centre val de Loire ont été conduits par le BRGM en application du guide national ministériel.

Vous pouvez retrouver l'ensemble des résultats de ces travaux d'élaboration dans le rapport du BRGM téléchargeable ci-dessous.

8 phénomènes étudiés et intégrés aux cartes

Ainsi, les 8 phénomènes géologiques, hydrogéologiques et environnement permettant l’évaluation des risques associés à la cartographie nationale ont été repris. Il n’a pas été possible d’ajouter de nouveaux phénomènes dans la carte régionale, mais le niveau de chaque phénomène a pu être nuancé.

Parmi ces phénomènes, le plus prégnant pour la région Centre-Val de Loire est le phénomène 7 de mise en communication des aquifères.

Le maillage de la carte révisée à l’échelle régionale est identique à celui de la carte nationale compte tenu de la précision des données disponibles (mailles de 500 mètres sur 500).

Cependant, conformément aux modalités de révision prévues par l’arrêté du 25 juin 2015, la carte régionale distingue 3 niveaux de profondeur (10-50 m, 10-100m et 10-200 m) avec toujours 2 types d’installations géothermiques : les doublets sur nappe (échangeur ouvert avec prélèvement et réinjection) et les sondes géothermiques (échangeur fermé avec fluide caloporteur).

6 nouvelles cartes

Ainsi, au total 6 cartes réglementaires ont été réalisées, consultables dans le rapport d'élaboration des cartes.

Au final, cette révision régionale permet une délimitation des zones réglementaires beaucoup plus précise.

Pour les tranches 10-50 m et 10-100 m, on obtient plus de zones vertes (favorable à la GMI), à la fois pour les doublets sur nappe et pour les sondes géothermiques verticales.

En revanche, la tranche 10-200 m fait apparaître plus de zones orange (de l’ordre de 30 %) que la carte nationale (11 à 14 %).

La zone rouge, absente de la cartographie initiale, reste quasi inexistante (inférieure à 0,04 % de la surface régionale).

Modalités d'élaboration des cartes réglementaires de la GMI en région Centre Val de Loire

Les travaux d'élaboration des cartes réglementaires révisées de la GMI en région Centre Val de Loire ont été conduits par le BRM.

Téléchargez ci-dessous le rapport public du BRGM sur les modalités d'élaboration de ces nouvelles cartes.