Technique de forage particulière: le doublet géothermique profond

Machine de forage profond  © BRGM

Si l'eau contenue dans le réservoir exploité est peu chargée en sel dissous, son évacuation ou son utilisation pour d'autres usages, pourra se faire en surface sans gêne pour l'environnement. C'est le cas des forages géothermiques réalisés en Aquitaine.
Si l'eau de l'aquifère exploité est chargée en sel minéraux, et que sa valorisation n'est pas compatible avec les normes environnementales, il y a nécessité de réinjecter le fluide dans sa nappe d'origine (c'est le cas de la nappe du Dogger). Son exploitation nécessite donc deux forages, un forage de production et un forage de réinjection, c'est la technique du doublet. Pour des raisons évidentes d'exploitation, les impacts des forages au niveau du réservoir doivent être éloignés d'une certaine distance (de l'ordre du kilomètre pour les opérations au Dogger du Bassin parisien). Différentes configurations de doublets sont possibles.
Une plate-forme de forage nécessite une emprise au sol de 7 000 à 8 000 m2. En zone urbaine, ilest nécessaire de disposer d'appareils de forage compacts pour limiter l'emprise au sol, et silencieux pour pouvoir travailler jour et nuit avec le minimum de nuisances pour les riverains, pendant les travaux.

Différentes formes de doublets © BRGMLa réinjection de l'eau géothermale est indispensable pour protéger l'environnement et aussi pour garantir la pérennité de la ressource. Afin de ne pas refroidir le réservoir, les puits d'exploitation et de réinjection doivent se trouver à une certaine distance l’un de l’autre, ce qui impose souvent la création d'une nouvelle plate-forme de forage. Pour éviter les nuisances provoquées par ces différents chantiers, notamment en milieu urbain, ou encore lorsque le terrain manque on peut installer des puits dont la trajectoire dévie dans le sous-sol (puits déviés). Une seule plate-forme de forage suffit alors pour positionner les puits de production et d’injection. La France est le premier pays à avoir généralisé la technique du doublet

Mots-clés