Echange avec l'eau des aquifères superficiels

-A A +A

Le principe est de pomper l'eau, de récupérer ces calories via une pompe à chaleur puis de la réinjecter dans l'aquifère.

La température de ces aquifères est de l’ordre de 12 à 15 °C.

Dans ces conditions, en considérant un débit d’1 m3/h et un prélèvement de 6 °C sur l’eau puisée, la puissance disponible est de l’ordre d’une dizaine de kW.

Cette technique est adaptée à des immeubles de taille importante (immeubles de bureau, bâtiments de santé, hôtellerie, grandes surfaces commerciales, piscines communales, habitat collectif et serres).

Année : 
2010
Type d'image : 
Vecteur
Orientation : 
Carré
Visage : 
Sans
Paru dans : 
Guide du Maître d’Ouvrage : La géothermie et les réseaux de chaleur - Guide technique, ADEME-BRGM, 2010
Résolution (dpi) : 
72
Largeur (px) : 
397
Hauteur (px) : 
379

Télécharger

Les illustrations mises en ligne sur ce site sont, sauf mention particulière, la propriété de l'ADEME et du BRGM.

Ces illustrations sont mises à disposition gratuitement par l'ADEME et le BRGM et leur utilisation est strictement réservée à un usage particulier, ou professionnel à des fins illustratives pour la conception de présentations effectuées à des fins pédagogiques ou informationnelles.

Toute autre utilisation commerciale et/ou publicitaire est formellement interdite. Les illustrations utilisées devront être accompagnées de la mention "© geothermie-perspectives.fr, ADEME-BRGM".

Ces illustrations ne peuvent être revendues, modifiées ou utilisées dans un cadre différent de celui indiqué ci-dessus.

En cochant cette case, j'accepte et je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d'Utilisation.

Fichier attachéTaille
Echangeur sur aquifères superficiels100.11 Ko