Géothermie en Ile-de-France : coupe du bassin parisien

-A A +A

Coupe du bassin parisien et de ses ressources, et présentation des aquifères selon les périodes.

Formé par un empilement de couches sédimentaires qui se sont déposées au cours des trois dernières ères géologiques sur un socle cristallin ou granitique plus ancien, le Bassin parisien possède la particularité d'être très stable.
Cinq grands réservoirs aquifères géothermaux y ont été recensés, dans différentes couches de sédiments. La plus connue et la plus exploitée est celle du Dogger (un étage du Jurassique) dans la région Ile-de-France. Ce réservoir calcaire, qui s'étend sur 15 000 km², offre des températures variant entre 56°C et 85°C et assure le fonctionnement de 34 installations géothermales.

Année : 
2015
Type d'image : 
Illustration
Orientation : 
Paysage
Visage : 
Sans
Résolution (dpi) : 
72
Largeur (px) : 
1 298
Hauteur (px) : 
842

Télécharger

Les illustrations mises en ligne sur ce site sont, sauf mention particulière, la propriété de l'ADEME et du BRGM.

Ces illustrations sont mises à disposition gratuitement par l'ADEME et le BRGM et leur utilisation est strictement réservée à un usage particulier, ou professionnel à des fins illustratives pour la conception de présentations effectuées à des fins pédagogiques ou informationnelles.

Toute autre utilisation commerciale et/ou publicitaire est formellement interdite. Les illustrations utilisées devront être accompagnées de la mention "© geothermie-perspectives.fr, ADEME-BRGM".

Ces illustrations ne peuvent être revendues, modifiées ou utilisées dans un cadre différent de celui indiqué ci-dessus.

En cochant cette case, j'accepte et je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d'Utilisation.

Fichier attachéTaille
Aquifères profonds du bassin parisien306.95 Ko