Puits canadiens

-A A +A

Dans le cas du puits canadien (appelé aussi puits provençal), l’échange thermique se fait entre le sous-sol et de l’air neuf nécessaire pour la ventilation des bâtiments.

L’objectif consiste à tempérer cet air neuf (le préchauffer en hiver ou le rafraîchir en été), en le faisant circuler dans des tubes enfouis dans le sol avant d’être distribué dans le bâtiment.

Ces tubes sont enfouis entre 1,8 m et 3 m pour des maisons individuelles et jusqu’à 5 ou 6 m pour certaines réalisations dans le tertiaire.

Année : 
2010
Type d'image : 
Vecteur
Orientation : 
Paysage
Visage : 
Sans
Paru dans : 
Guide du Maître d’Ouvrage : La géothermie et les réseaux de chaleur - Guide technique, ADEME-BRGM, 2010
Résolution (dpi) : 
72
Largeur (px) : 
378
Hauteur (px) : 
259

Télécharger

Les illustrations mises en ligne sur ce site sont, sauf mention particulière, la propriété de l'ADEME et du BRGM.

Ces illustrations sont mises à disposition gratuitement par l'ADEME et le BRGM et leur utilisation est strictement réservée à un usage particulier, ou professionnel à des fins illustratives pour la conception de présentations effectuées à des fins pédagogiques ou informationnelles.

Toute autre utilisation commerciale et/ou publicitaire est formellement interdite. Les illustrations utilisées devront être accompagnées de la mention "© geothermie-perspectives.fr, ADEME-BRGM".

Ces illustrations ne peuvent être revendues, modifiées ou utilisées dans un cadre différent de celui indiqué ci-dessus.

En cochant cette case, j'accepte et je reconnais avoir pris connaissance des Conditions Générales d'Utilisation.

Fichier attachéTaille
Puits canadiens72.45 Ko