EOLAS, green datacenter à Grenoble (38)

-A A +A
Le datacenter EOLAS à Grenoble © Eolas
Système de refroidissement du datacenter Eolas © Eolas
Le datacenter EOLAS à Grenoble © Eolas
Système géothermique installé : 
Système ouvert sur PAC
Pompe à chaleur sur aquifère

Un green datacenter qui se refroidit à la géothermie

Devant la nécessité de rafraîchir les serveurs de son datacenter, la société EOLAS Business & Decision, située à Grenoble (Isère), a mobilisé les ressources géothermiques présentes sous ses pieds. Et avec une conception amont intelligente du bâtiment, elle est désormais devenue un datacenter vertueux.

C’est en 2008 qu’Eolas, expert en hébergement, a initié son projet de construction d’un nouveau datacenter.

« Tout est parti d’ un bâtiment que l’on a repéré, explique Gérald Dulac, fondateur d’Eolas. Il s’agissait d’un ancien bâtiment industriel aux caractéristiques bien particulières : des murs de 2,5 m [d’épaisseur], l’ensemble étant situé au-dessus d’un aquifère à une température qui nous intéressait ».

L'objectif est de refroidir une surface de 800 m², contenant à terme 10 000 serveurs, avec une première tranche d’une puissance IT (Information Technology) de 110 kW.

La conception optimisée du bâtiment et l’efficacité énergétique du matériel

« La première étape a été de s’appuyer sur les caractéristiques du bâtiment pour en faire un atout, ce qu’a bien su montrer H3C [ndlr : société de services et conseils en énergies]. Au départ, on visait même une labellisation HQE, mais les trop grandes spécificités du projet ont empêché celle-ci ».

La réutilisation du bâtiment permet néanmoins d’éviter la destruction et le recyclage de 1 500 m3 de béton et l’économie de 100 tonnes de CO2. L’épaisseur des murs permet d’avoir une excellente inertie thermique, et la façade Sud a été dotée de panneaux brise-soleils. Mais l’intelligence de la conception se situe également dans le choix des équipements. Ainsi, Eolas a bénéficié du soutien de ses partenaires, comme Schneider Electric ou Intel développant des réseaux de fibre optique ou réduisant la consommation du réseau, avec des serveurs à processeurs d’efficacité énergétique accrue et des onduleurs évolutifs évitant un surdimensionnement. L’ensemble a de plus été pensé pour fournir une architecture évolutive pour le refroidissement et l’alimentation des baies.

« Avec la crise et la virtualisation, au fort impact dans le monde des datacenters, nous avons été obligé de repenser le modèle économique ».

Enfin, un système d’allées chaudes et d’allées froides permet d’optimiser le fonctionnement du système de refroidissement.

Projections énergetiques du datacenter EOLAS © Eolas

La géothermie : un véritable atout !

En parallèle, EOLAS a mis en place une centrale photovoltaïque de 72 kWc construite avec GDF Suez, permettant une revente de l’électricité à GEG (ndlr : Gaz Electricité de Grenoble), producteur local, en plus d’une souscription à son option Verte. Mais l’innovation, c’est l’utilisation vertueuse d’une nappe à 13,5°C, pour assurer le refroidissement du bâtiment, avant un rejet à une température de 2 à 5°C supérieure ; un système de watercooling qui a fait ses preuves !

« Grâce à toute cette démarche intégrée, portée également par nos partenaires, nous affichons un PUE (Power Usage Effectiveness, indicateur clef pour les datacenters, rapport entre l’énergie consommée par le datacenter et celle consommée par l’équipement informatique) de 1,35 », soit deux fois moins qu’un datacenter classique de même catégorie (TIER IV). Certes, il faut tempérer cet indicateur, mais ces performances lui ont d’ores et déjà permis de récolter nombre de certifications (Code of Conduct européen, GreenGrid, Green ethiquette).

L’investissement ?

« Rentable (6 M€ pour l’ensemble, dont 3 M€ pour l’installation du Datacenter lui-même), et nous avons à présent un fonctionnement optimisé, qui nous a permis de lancer avec confiance la deuxième tranche du projet en cours de réception ». Cette deuxième tranche a étendu les principes de la première tranche. Et la revente de chaleur pour chauffer des bâtiments ? « L’eau en sortie est trop froide, il faudrait la relever… mais on y pense ! ». Il paraîtrait d’ailleurs que le tuyau serait déjà prêt !

 

Adresse : 
Business & Decision Eolas
29 r Servan
38000 Grenoble
France

Fiche opération sur nappe pour le data center Eolas à Grenoble (38)

Fiche réalisée par l'ADEME sur l'opération sur nappe pour le data center Eolas à Grenoble (Isère).